Culture associée sous abri

Rotation des cultures sous serre

La rotation des cultures sous serre consiste à planter dans le but de créer des conditions de sol favorables pour les cultures suivantes. Grâce à ce système, les plantes poussent plus efficacement, offrant un meilleur rendement avec un risque de maladies réduit. De surcroît, les ravageurs apparaissent moins fréquemment avec une telle rotation. Dans cet article Krosagro, nous vous expliquerons ce procédé. Comment mettre en œuvre la rotation des plantes dans une serre.

Rotation des cultures sous abri dans un tunnel

Cette pratique n’est pas quelque chose de nouveau. Elle est utilisée en agriculture depuis des siècles. Fondamentalement, c’est l’une des méthodes les plus écologiques pour cultiver fruits et légumes. Ce principe détermine les pré et post cultures à planter sur un site donné pour les prochaines années. 4 (ou un multiple de quatre) légumes sont nécessaires pour que cette méthode fonctionne.

Comment planifier la rotation des cultures?

Le sol dans une serre doit être divisé en quatre segments, séparés par des chemins ou les parois d’un carré potager. Chaque site doit être soigneusement bêché, enrichi avec du fumier ou un engrais liquide, puis nivelé. Il est recommandé de diviser les cultures en quatre catégories. Les plantes ayant des besoins nutritionnels élevés, moyens et faibles ainsi que celles avec un développement à long terme seront séparées. On peut aussi procéder selon la sensibilité au gel, le type de racine, ou les familles brassica et légumineuse.

Qu’est-ce qui est important pour la rotation des cultures?

Lors de la mise en œuvre de la méthode, il faut comprendre que la croissance des plantes a un impact environnemental. La connaissance de leurs besoins et la création de conditions optimales pour le développement des cultures sont cruciales. C’est pourquoi il est essentiel de gérer votre sol. La monoculture peut être très nocive à long terme. La fatigue du sol a des conséquences, et inverser ces effets est très coûteux et représente un processus lent. Vous pouvez éviter cela en organisant des productions successives de légumes et de fruits. Les pré cultures apparaîtront en premier. Celles-ci sont résistantes aux basses températures, avec un temps de maturation court et de faibles exigences. Cette catégorie comprend les radis, la laitue, l’aneth, les oignons, etc. Dès que celles ci sont matures, d’autres cultures sont intégrées, avec des exigences plus élevées, puis en toute fin de saison, les moins fragiles.

Culture coordonnée sous serre

Chaque jardinier doit garder à l’esprit que certaines combinaisons sont bénéfiques et que d’autres limitent la croissance. Par exemple: carottes et oignons, ces derniers repoussant les parasites affectant les carottes. Les carottes, en retour, ont une influence positive similaire sur les oignons. Les carottes peuvent être combinées avec les haricots, la ciboulette ou les radis. En revanche, la proximité du chou, des pommes de terre ou de la betterave n’est pas recommandée. Ce n’est qu’un exemple et il existe de nombreuses possibilités. Nous avons déjà évoqué ce sujet dans l’article « Pré-cultures sous serre« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ta strona wykorzystuje pliki Cookies w celach statystycznych i reklamowych, jak również by dostosować serwis do Państwa indywidualnych potrzeb. Zmiany ustawień dotyczących plików Cookie można dokonać w dowolnej chwili zmieniając ustawienia przeglądarki internetowej. Korzystanie z naszej strony bez zmian w/w ustawień dotyczących plików Cookies oznacza, że będą one zapisane w pamięci urządzenia. Szczegółowe informacje znajdują się w Polityce Prywatności
Zgadzam się