appauvrissement des sols

Comment combattre la fatigue du sol?

Il est très commun d’assimiler les symptômes d’un affaiblissement du sol à un épisode exceptionnel ou de minimiser les premiers signaux d’alerte. La nature même de la maladie étant compliquée, il est primordial de réaliser un diagnostic précis. L’un des signes récurrents est une baisse significative de la croissance et un flétrissement par temps chaud, malgré un arrosage convenable. Sur la partie inférieure des plantes, on peut observer une nécrose, des dommages causés par des parasites et un moindre développement des racines.

Comment combattre la fatigue des sols?

Si les jardiniers sont confrontés à l’appauvrissement des sols , il est temps de procéder à l’un des traitements suivants. Des méthodes chimiques, agrotechniques et biologiques sont disponibles. Ces méthodes ne valent la peine d’être utilisées que lorsqu’il n’y a pas possibilité de changer le lieu de culture. Il est préférable de donner l’opportunité au substrat de s’auto-régénérer, en soutenant ce processus. Malheureusement, cela peut être long et prendre jusqu’à 6 ans!

Amélioration de sol par méthode chimique

C’est un moyen très rapide et efficace, dont les effets sont visibles dès le premier traitement. Combinant le phosphore disponible avec la fumigation, l’usager est sûr que l’action apportera les résultats attendus. De plus, certains agents réduisent la présence de nématodes, limitent l’apparition de pathogènes et détruisent les mauvaises herbes. Cependant, il ne faut pas oublier que la méthode chimique, en plus de se débarasser des organismes nuisibles, détruit aussi ceux qui sont utiles.

Amélioration du sol par méthode biologique

Bien que les méthodes chimiques soient efficaces, on ne peut nier qu’elles modifient significativement le sol. Elles ont des conséquences ultérieures en termes d’environnement naturel. Par conséquent, ces moyens ne sont pas utilisés dans les cultures biologiques. Le besoin de produire bio et la demande grandissante dans ce domaine contribuent à l’apparition de méthodes alternatives. De plus en plus, les communautés agricoles ont recours et recommandent des traitements écologiques qui améliorent l’état du sol. Celles ci ne provoquent pas sa contamination et n’endommage pas la biodiversité.

Une solution parmi d’autres consiste à associer des plantes et favoriser l’auto fertilisation. De cette façon, les populations de nématodes sont restreintes, et même le risque de maladies fongiques est réduit. Dans ce cas, les tagètes , l’avoine ou la fétuque rouge sont appréciés et leur efficacité a été scientifiquement prouvée.

Amélioration de sol par méthode agrotechnique

Les traitements agrotechniques sont une bonne pratique qui peuvent être combinés avec une méthode biologique. Ajuster la bonne culture à la bonne fertilisation réduit la possibilité d’affaiblir le sol. Les nutriments, et plus particulièrement leur excès ou leur carence, peuvent causer des maladies après la plantation dans la serre. Souvent, le stress physiologique sur les plantes est causé par des carences en azote, phosphore ou potassium. C’est pourquoi il est primordial de déterminer précisément les besoins de la culture, en fonction des résultats d’analyse du sol.

L’azote est l’un des éléments qui joue un rôle clé dans tout le processus de croissance. Il contribue à la maturité des plantes, leur donne de la vigueur et réduit les possibilités d’infestation et de maladie. Utilisé en combinaison avec le potassium et le phosphore, il atténue l’apparition de pathogènes fongiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ta strona wykorzystuje pliki Cookies w celach statystycznych i reklamowych, jak również by dostosować serwis do Państwa indywidualnych potrzeb. Zmiany ustawień dotyczących plików Cookie można dokonać w dowolnej chwili zmieniając ustawienia przeglądarki internetowej. Korzystanie z naszej strony bez zmian w/w ustawień dotyczących plików Cookies oznacza, że będą one zapisane w pamięci urządzenia. Szczegółowe informacje znajdują się w Polityce Prywatności
Zgadzam się