Comment Cultiver Le Topinambour Sous Tunnel

Comment Cultiver Le Topinambour Sous Tunnel

Le topinambour est également connu sous le nom d’artichaud de Jérusalem. Cultiver le topinambour procure à la fois une plante décorative et comestible. Les fleurs jaune vif sont exceptionnellement attrayantes et la partie souterraine de l’artichaut de Jérusalem produit de savoureux tubercules. Une plante est capable d’en produire jusqu’à 70! Le topinambour a de nombreuses propriétés nutritionnelles et curatives. Il est recommandé pour les diabétiques et les personnes ayant une glycémie élevée. Il agit comme un régulateur naturel grâce à l’inuline contenue dans les racines.

Qu’est-ce que le topinambour?

Le topinambour, bien qu’il provienne d’Amérique du Sud, pousse parfaitement sous les climats européens. Cette plante n’est pas exigeante quand à sa culture. De plus, elle est capable de survivre avec des températures jusqu’à -16º. La plante fut cultivée par les Indiens en Amérique du Nord pendant longtemps. Avec le temps, il a fait son chemin vers l’Europe. En Pologne, il est apparu en 1730, devenant un composant de la cuisine silésienne.

Les Français l’appellent le soleil vivace, tandis que les anglais l’appellent l’artichaud de Jérusalem . Le topinambour se compose d’une tige haute atteignant jusqu’à 3,5 m et de feuilles vertes. Les feuilles inférieures ont une forme de coeur. Mais celles situées plus près du sommet de la plante, développent une forme plus ovoïde. Les fleurs jaune vif ressemblent fortement au tournesol bien connu, même si elles sont beaucoup plus petites.

Cultiver le topinambour: exigences

1. Sol

Bien que la plante soit très facile à cultiver, elle a besoin d’un site ensoleillé et d’un sol chaud afin de pousser de façon optimale. Le sol pendant les premiers mois du printemps est trop froid pour toute plantation. Le gel apparaissant pendant le jour et la nuit affecte négativement les plantes. Pour réduire l’effet négatif de ces facteurs climatiques, une serre tunnel est installée pour couvrir la culture. A l’intérieur, grâce à la bâche, un microclimat favorable est maintenu. La terre et l’air sont réchauffés constamment, ce qui stimule les plantes pour leur émergence et développement de semis. Avec un tunnel , le jardinier prolonge considérablement la période de croissance.

Plus le substrat est fertile, plus le rendement est riche. Bien que sur un sol argileux l’artichaut de Jérusalem donne moins de tubercules, il se comporte beaucoup mieux sur un tel sol moins fertile que les pommes de terre par exemple. La plante préfère un sol modérément compact et humide. Sa grande tolérance au niveau du sol est le résultat d’un système racinaire étendu.

2. Positionnement

Le topinambour peut être cultivé pendant un maximum de 3 ans au même endroit. Après quoi, le sol doit être enrichi avec les ingrédients manquants. C’est une plante très envahissante, prenez donc soin de retirer toutes les parties souterraines lorsque vous arrêtez sa culture. Le topinambour est capable de redémarrer à partir de la plus petite racine, soyez donc vigilant.

3. Planter le topinambour

Cultiver à partir de graines prend trop de temps. Lors de la première saison , il n’y a pas de récolte. Les difficultés de développement de la plante à partir de graines peuvent être surmontées avec une serre professionnelle équipée de systèmes de chauffage, de ventilation et d’irrigation. Cependant, ceux qui possèdent des tunnels de jardinage utilisent une méthode différente.

Le topinambour est planté à partir de tubercules. Pour garantir un bon rendement, environ 15 tubercules sont nécessaires pour environ un mètre carré. En novembre ou décembre, les tubercules sont placés à une profondeur de 15 cm, ou 10 cm pour une mise en terre au printemps. L’option de semer en automne est beaucoup plus bénéfique car on dispose de 60 jours de croissance supplémentaire . Vous n’avez pas à vous soucier de la plante. Non seulement elle résiste au gel, mais elle sera également protégée du froid à l’intérieur de la serre professionnelle.

Fait intéressant, même à 4ºC, la plante est capable de germer et de prendre racine. Un semi peut être suffisant pendant 20 ans, grâce à sa capacité d’auto-renouvellement.

Espacer les plants

Lorsque vous plantez du topinambour, gardez un intervalle de 0,7 à 1 m et de 60 cm entre les plants. Cependant, si vous êtes admirateurs du topinambour et avez accès à un grand tunnel, il est préférable de conserver une distance de 1,5 m entre les rangs.

Soins

Au tout début de la saison de maturation, lorsque la plante vient d’émerger, il est nécessaire d’éliminer systématiquement les mauvaises herbes qui pourraient endommager la culture principale. Un tunnel de jardin limite significativement leur propagation. La plupart des graines transportées par le vent n’ont aucun moyen de se mélanger aux cultures grâce à la bâche.

Comme la plante grimpe haut, il est nécessaire de s’assurer que le film plastique reste intact. Pour cela, vous pouvez couper la tige principale à 1,5 m. Afin d’obtenir une récolte plus abondante, vous pouvez retirer les fleurs, la plante se concentrant sur la croissance des tubercules.

Récolter le topinambour

Les tubercules peuvent être récoltés en automne jusqu’aux gelées. Il est même préférable de les cueillir après le gel, car la plante développe alors une saveur plus intense. Malheureusement, malgré sa robustesse, il est mal adapté au stockage après récolte. C’est pourquoi il est préférable de le ramasser directement dans le sol. De cette façon, vous pourrez profiter de produits frais, même pendant l’hiver. Si la bâche protège adéquatement du froid, le sol sera suffisamment souple pour extraire le tubercule sans aucun problème.

Toutefois, si vous souhaitez aménager un site pour une autre plante sous la serre, les tubercules doivent être ramassés, stockés et recouverts de sable et de tourbe. Assurez-vous que le monticule n’est pas exposé au vent, qui assèche le topinambour.

Utiliser et préparer le topinambour

Le topinambour est cultivé comme aliment pour animaux et grâce à ses propriétés énergétiques élevées, il représente un bon ingrédient de biomasse.

Le topinambour était et est toujours utilisé pour la réhabilitation des terres dégradées dans lesquelles une catastrophe écologique s’est produite. Les racines absorbent tous les constituants du sol, les stockent dans des tubercules. Après quoi les métaux lourds, les composés organiques, les matériaux dérivés du pétrole et même les éléments radioactifs peuvent être éliminés avec la biomasse de la plante.

Le topinambour est très apprécié en cuisine. Les tubercules peuvent créer de nombreux plats nutritifs avec des propriétés positives pour la santé. C’est une alternative beaucoup plus savoureuse et plus saine à la pomme de terre. Les tubercules peuvent être consommés crus, frits, cuits, cuits à la vapeur, utilisés dans le cadre de salades et comme substitut du citron dans le thé.

Conclusion

Cultiver le topinambour est synonyme de récolte écologique, savoureuse, nutritive et saine, résistante au gel et également très polyvalente. Voila en résumé le topinambour, digne d’un espace de culture dans votre serre de jardin.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Visitez notre boutique en ligne

Krostrade est une boutique en ligne en plein essor, fournissant des produits innovants et des solutions pour la maison et le jardin pour le marché polonais, ainsi que l'Europe. L'entreprise propose une vaste gamme de produits fabriqués à partir de composants de haute qualité.

A lire également

Cultures sous abri

Ventilateur Pour Serres

Les ventilateurs pour serres sont un équipement standard pour les maraichers et deviennent de plus en plus populaires dans les…

Lire la suite
Cultures sous abri

Cultiver Le Fenouil Sous Serre

Le fenouil est un exemple de plante qui a gagné en popularité grâce aux serres de jardin. Jusqu’à récemment, ce…

Lire la suite
Cultures sous abri

Cultiver Des Fraises Sous Serre

Cultiver des fraises sous serre, bien que peu difficile, nécessite une attention particulière pour obtenir des récoltes abondantes et succulentes…

Lire la suite