Que Faire Au Printemps Dans La Serre: 3 activités

Que Faire Au Printemps Dans La Serre: 3 activités 1

Le printemps dans la serre représente la période d’éveil pour les jardiniers et les cultures. Toutefois, les tâches les plus importantes liées au retour des beaux jours sont nombreuses: planter, protéger, prendre soin.  Vous ne devez pas considérer celles ci comme un outil permettant de résoudre tous les problèmes, mais plutôt comme un instrument permettant d’optimiser le processus de culture.

#1. Planter dès que possible

Légumes

Cultiver des primeurs dans une serre est souvent l’une des principales incitations menant à investir dans une serre. La couverture protège la récolte des phénomènes atmosphériques, des basses températures et du gel. Les plantes résistantes au froid, telles que mâche, radis, laitue et choux de Bruxelles, seront cultivées en premier à l’intérieur du tunnel. À mesure que le soleil réchauffe l’atmosphère, le sol et l’air deviennent propices au jardinage.

Le soir et la nuit, lorsque la température baisse, la bâche réduit les pertes de chaleur et les plantes perdent moins d’énergie à se protéger du froid. En avril, vous pouvez semer des concombres, des haricots, des citrouilles, des choux-fleurs, etc. N’oubliez pas de maintenir un sol humide. Les conditions sèches sont très nocives pour les jeunes plantes émergentes. Privés d’eau, elles développeront des racines au lieu de masse verte.

Fines herbes

Un tunnel de jardin est une installation parfaite pour faire pousser des herbes et condiments dans un potager domestique. La petite structure pourra accueillir un grand nombre de variétés, en pots et dans des jardinières. Placés à proximité des légumes et fruits, ils produiront d’excellentes émanations. Ils ont également un effet bénéfique sur les cultures voisines. En mettant en place une culture coordonnée et en utilisant leurs propriétés, les plantes se stimuleront. Elles dissuaderont les parasites susceptibles de créer des dommages.

Dans la deuxième moitié de mars, vous pouvez semer de l’aneth, de la mélisse, de la sauge, du thym, de l’origan, du persil, etc. Comme la plupart de ces herbes sont vivaces, elles se développeront probablement au jardin pendant plusieurs années. Elles tolèrent bien l’hiver. Même lorsque leurs parties supérieures meurent, elles prospèrent de nouveau dès le retour de conditions favorables. Comme les semis ne sont pas chers, il convient d’utiliser cette option au début de votre aventure avec la culture sous serre.

#2. Protéger avec un mini tunnel

La serre protège les plantes contre le froid, mais les espèces thermophiles ont besoin d’un peu plus de protection. Par beau temps, pas de risque, mais la météo peut être imprévisible. Par conséquent, afin de réduire les risques de dommages, les plants de courgettes, citrouilles, melons et tomates devront bénéficier de l’ajout d’un mini tunnel. De cette façon, vous pouvez gérer la bonne quantité de chaleur pour la culture.

Il faut se rappeler de ventiler occasionnellement la serre et le mini-tunnel pour que la forte concentration d’humidité ne persiste pas. Il est bon de planter ces légumes sur un site où ils auront ensuite la possibilité de se développer pleinement. Si ce n’est pas possible, planter dans des pots biodégradables est une bonne solution. La raison est que ces plantes tolèrent plus ou moins bien le repiquage.

#3. Prendre soin sous serre

Pour obtenir une récolte riche et pleine, faites en sorte de suivre ces conseils:

  •      arrosage cyclique mais pas trop intensif. N’aspergez pas directement la culture, mais procédez à côté ou à proximité de ses racines.
  •      Bien qu’il ne soit pas agréable d’éliminer les jeunes plantes lorsqu’elles émergent, cela est parfois nécessaire. Cependant, n’oubliez pas de garder suffisamment d’espace entre les plantes.         Le but est qu’elles ne se fassent pas concurrence pour l’accès à la lumière. Les micro-feuilles collectées peuvent être utilisées dans les salades.
  •      Les mauvaises herbes dans un tunnel sont un réel souci pour le jardinier. Il n’y a aucun moyen de les éliminer complètement. Elles doivent être systématiquement retirées pour                 éviter     la prolifération dans les cultures. Vous pouvez également couvrir les espaces vides avec un agrotextile, pour lutter contre le développement des mauvaises herbes. Pendant tout le       processus, veillez à ne pas endommager les racines ou les plantes elles-mêmes.
  •      le film plastique limite l’accès des parasites pouvant se nourrir de plantes à l’intérieur de la serre. Cependant, vous devez surveiller tout signe d’activité et, le cas échéant, identifier l’auteur       du problème. Si les insectes se nourrissent des cultures, commencez le traitement dès que possible.

Conclusion

Les tâches ne manquent pas à cette époque de l’année et il est fréquent d’avoir besoin d’un coup de main . Ces 3 activités requièrent du temps et de l’énergie mais s’avèrent bénéfiques sur le long terme. Il reste même possible de planter des arbres, à moins qu’il ne fasse trop chaud. Ces arbustes requièrent peu d’attention lorsqu’ils sont plantés, car ils sont moins exigeants. Les tunnels sont désormais utilisés pour la culture du raisin, des bleuets, des cerises.

Etes vous prêts à relever le défi de la culture sous abri?

Visitez notre boutique en ligne

Krostrade est une boutique en ligne en plein essor, fournissant des produits innovants et des solutions pour la maison et le jardin pour le marché polonais, ainsi que l'Europe. L'entreprise propose une vaste gamme de produits fabriqués à partir de composants de haute qualité.

A lire également

Que Faire Au Printemps Dans La Serre: 3 activités - Cultures sous abri
Cultures sous abri

Que Faire Au Printemps Dans La Serre: 3 activités

Le printemps dans la serre représente la période d’éveil pour les jardiniers et les cultures. ...
Plus d'informations